banniere22

Téo Courant de la Mini News #22 : « Et si on passait à l’action? »*

Monsieur Téo vous l’a annoncé, 2014 sera l’année de la réalisation.

On vous explique…

Vous le savez, 2013 a été l’année de la prise de conscience. Celle qui a permis de réajuster sa vision des choses et d’apprendre à faire ressortir son véritable « soi ».

En somme, 2013 a été l’année d’une prise de contact avec soi-même.

Ce premier pas enclenché, il semble naturel que le mouvement évolue. Eh oui, une fois la leçon apprise, on applique ses connaissances.

Après avoir compris son propre fonctionnement et les interactions qui l’animent, pourquoi ne pas s’ouvrir aux autres et aller à leur rencontre.

saint-valentin-fotolia-600x487

Comme le dit Isabelle Musnik (Directrice de la Rédaction) dans INfluencia n°8, « Jamais nos échanges n’ont été aussi virtuels, et jamais pourtant le besoin de se parler, de se toucher et de se voir n’a été aussi fort.»

L’intensité des échanges numériques a amplifié notre besoin de connexions réelles.

Cette nécessité est certainement due au fait que l’instantanéité des échanges a, paradoxalement, diminué notre présence dans l’instant.

Les marques doivent comprendre ces nouveaux aspects pour entretenir des liens durables avec les consommateurs. Il faut transformer la prise de contact avec la cible en un véritable attachement !

Désormais, les individus souhaitent tisser de véritables relations car c’est une façon pour eux de se sentir présents et vivants.

C’est pourquoi les marques utilisent le digital pour approcher leur cible et entrer doucement dans leur quotidien. Une fois le sentiment d’appartenance développé, elles organisent un événement qui permet d’installer un lien humain véritable.

D’une certaine façon, elles reproduisent le fonctionnement des sites de rencontre : l’approche se fait sur le net et l’essai doit ensuite se transformer dans la réalité.

C’est le cas de Nike qui a créé l’application NTC (Nike Trainning Club). Ce programme (qui permet de s’entraîner chez soi) est devenu une communauté qui offre la possibilité de partager et suivre ses propres courses, mais aussi celles des autres par le biais des réseaux sociaux. Un nouveau club social qui réunit dès que possible les utilisateurs autour d’évènements époustouflants (week-ends d’entraînements avec concerts, performances, nail bars et make-up).

940x460q80 NTC-Rose-Eliandre-Bellemare-640x400

Un autre exemple avec le tout nouveau site Earlypotes (www.earlypotes.com). Découvert dans le magazine Happy Sitiz, ce site créé par des Manceaux permet aux adolescents de rencontrer des amis sur Internet avant de partir en vacances. Ce concept illustre parfaitement la cohabitation et l’utilité réciproque qui existe désormais entre le digital et la réalité.

diapo2

En bref, passons à l’action, place à l’interaction !