imagealaune10

Téo Courant de la Mini News #10 : « Se réinventer pour s’adapter »*

Renouveler son fonctionnement, revoir son système de penser et comprendre une bonne fois pour toute qu’il devient urgent d’oublier ce que l’on croit savoir !

Nous vivons désormais dans un monde imprévisible qui oblige à renouveler perpétuellement nos modes de pensées et d’actions.

Un acte qui demande, certes, courage et audace, mais qui démontre les capacités de réactivité d’une marque. Il est nécessaire de savoir s’adapter pour rester en accord avec les attentes de ses consommateurs.

Il fut un temps où planification et immobilisme rassuraient. Aujourd’hui, ces termes sont synonymes de stagnation. Il est temps de « franchir une étape et surtout d’exprimer une forme de courage marketing » (Patrick Mercier, « La stratégie du courage »).

L’exemple en est avec Orangina (Fred&Farid), Oasis (Marcel) ou Justin Bridoux (McCann) ; leur positionnement ont permis de rafraîchir une image endormie depuis longtemps dans un territoire sécurisant.

En ce sens, de nombreuses marques ont fait basculer leur identité du fonctionnel à l’émotionnel (Mini News #6). Témoins de grandes métamorphoses sociétales et d’un retour de l’attachement aux marques, certaines ont donc revu leur prise de parole autour de l’estime de soi, de la consommation collaborative ou encore du développement durable.

Des mutations qui permettent de surprendre de nouvelles cibles et de reconquérir des territoires, tout en renforçant ses propres parts de marché.

En bref, anticipez avec audace !

3540

4f79ae5e3bc1c

(Oasis a lancé sa page officielle sur facebook en 2009 alors que rares étaient les annonceurs à penser leur stratégie avec les réseaux sociaux)

orangina_005

orangina21

(Avec cette campagne, Orangina a fait débat mais retrouve sa tradition avant-gardiste)

 

0Dove_04

0Dove_03

(Dove, l’une des premières marques à baser son image sur l’estime de soi)

 

justinbridoux

(La marque joue sur la notion de partage et d’échange. Pour ce faire, elle affirme que Justin Bridoux est le père du réel partage, loin devant les réseaux sociaux)