imagebanniere

Téo Courant de la Mini News #1 : C’est beau d’être moche*

Demain, les imperfections seront des atouts marketing de force. Dans une société où tout sera aseptisé et similaire, l’étrange deviendra un moyen de différenciation positive.

Fini le culte du beau, bonjour le culte de l’anomal !

On vous parlais déjà, sur le blog, de la valorisation de l’échec comme nouvelle tendance sociétale sur laquelle s’appuie les entreprises.

L’effet crise semble, apparemment, avoir stoppé la quête du parfait. La vie nous a montré que la perfection n’était pas la caractéristique nécessaire pour réussir. Certaines marques l’ont bien compris et commencent à l’utiliser dans leur communication.

Pour exemple, Ugly Models, à Londres, est une agence qui ne recrute que des mannequins «à forte personnalité». Entendez par là, des personnes au physique différent de ceux habituellement sélectionnés dans les agences de mannequins. (cf image de droite : Ashish Mashru, modèle chez Ugly Models).

Bref, la différence ne connaît pas la crise !

image2

images extraites du site Soon Soon Soon et Ugly Models